ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

L'Objet

1262-1137
logiciel, bases de données, réseaux
Publication abandonné
 

 ARTICLE VOL 8/1-2 - 2002  - pp.99-113  - doi:10.3166/objet.8.1-2.99-113
TITRE
Une comparaison de langages objet relative au traitement de la redéfinition de méthode et à la liaison dynamique

RÉSUMÉ

Maintenant que les techniques de programmation objet sont largement disséminées dans la communauté scientifique informatique, il est intéressant de faire une pause et d’observer les langages de programmation communément utilisés. Si les mécanismes comme l’encapsulation et l’héritage sont bien connus et compris, leur conséquence opérationnelle – la liaison dynamique – a encore beaucoup d’interprétations, faisant des langages objet une solution toujours immature, ou, du moins, une juxtaposition de nombreuses théories. Puisque nous pensons que la notion d’objet a un sens, et apporte une réelle amélioration par rapport aux langages classiques – sans liaison dynamique –, nous avons comparé sept langages objet et étudié leurs différences vis-à-vis de la liaison dynamique. Nous proposons une sémantique "raisonnable" à la liaison dynamique qui autorise tout à la fois des redéfinitions de méthodes covariantes, contravariantes et invariantes pour ce qui est considéré,même par des experts, comme un problème délicat.

ABSTRACT

Now that object-oriented programming is widely spread in the computer science community, it is interesting to make a pause in order to observe the programming languages that are commonly used. If mechanisms such as encapsulation and inheritance are usually well known and understood, the operational consequence of them has still many interpretations, making OO languages still an immature solution. . . or, at least, not a single community, but a juxtaposition of many theories. Since we do believe OO has a sense, and brings a true improvement in comparaison with "early binding" languages, we have compared some popular OO languages and analyzed their differences. Finally we propose a unified "reasonable" semantic of late binding that accepts covariant, contravariant and invariant redefinition of methods for what is considered, even by experts, as a tricky problem.

AUTEUR(S)
Antoine BEUGNARD

MOTS-CLÉS
Covariance, contravariance, liaison dynamique, redéfinition de méthode, comparaison languages objet, sémantique objet.

KEYWORDS
Covariance, contravariance, late binding, method redefinition, OO language comparison, OO semantics.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (308 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier